Kinazo dévoile un VTTAE imprimé en 3D…pour 20 000€

Kinazo a dévoilé un concept de VTT électrique qui est obtenu grâce à l’impression 3D. En lançant son son modèle de VTTAE baptisé Kinazo e1, l’entreprise slovaque met sur le marché le premier e-bike qui est obtenu par fabrication additive (impression 3D). Kinazo s’est appuyé sur le fabricant de voiture Volkswagen Slovaquie qui possède l’une des plus grandes imprimantes de métal en 3D  (imprimante Concept Laser Xline). Ce type d’imprimante permet normalement de réaliser des pièces pour les voitures.

Premier VTT électrique imprimé en D

Caractéristiques techniques

Avec l’impression 3D, chaque pièce est originale. L’avantage est de pouvoir fabriquer un cadre sans avoir à souder plusieurs pièces entre elles. La batterie est intégrée dans le cadre. Le Kinazo e1 affiche un poids de 20 kg avec la batterie et le moteur. Pour le moment, le vélo est uniquement disponible en taille M.

Caractéristique VTTAE Kinazo e1

On pourrait penser que « fabriquer » soi-même son vélo serait très économique mais selon les premières estimations, le prix de vente avoisinerait 20 000€… Kinazo espère vendre une centaine de vélos pour la première année de commercialisation.Retrouvez ci-dessous une vidéo de présentation du projet Kinevo e1 ebike.

Même si ce VTT électrique est proposé à un prix assez exorbitant, il faut avouer que le projet semble très abouti. Une mention spéciale pour le design très soigné avec un profil très racé et un cadre moulé en une pièce. Bravo donc à Kinazo pour ce « vélo concept ». On se donne rendez-vous dans 30 ou 40 ans pour savoir si l’impression métallique en 3D sera démocratisée et si Monsieur « Tout-Le-Monde » pourra avoir un vélo unique fabriqué dans le Fablab de son quartier !

Et vous que pensez vous de ce Kinazo e1 ? Partagez vos avis sur le forum Volto Vélo !

1 commentaire sur « Kinazo dévoile un VTTAE imprimé en 3D…pour 20 000€ »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *