Premier cas de “dopage mécanique” découvert en Dordogne

Premier cas de “dopage mécanique” découvert en Dordogne

3 octobre 2017 0 Par voltoauteur

Un moteur a été découvert dans le vélo d’un cycliste qui participait à une course amateur en Dordogne ce dimanche 1er octobre. Le cycliste de 43 ans a expliqué qu’il aurait installé un moteur dans son vélo pour retrouver des sensations après une période de blessures. Il a reconnu les faits.

Il s’agit du premier cas de “triche mécanique” découvert en France. Cette découverte a été effectuée lors d’un action coordonnée du parquet de Périgueux, de la FFC (Fédération française de cyclisme) et l’Agence française de lutte contre le dopage. Le coureur risque des poursuites pénales car il participait à des courses où les gagnants pouvaient empocher des primes.

Le dispositif n’était pas très perfectionné et la batterie était dissimulé dans le bidon. Les commissaires avaient été alertés car des fils électriques sortaient du cadre.

Cycliste amateur

Annonces