Angell et Marc Simoncini veulent conquérir le monde !

Angell et Marc Simoncini veulent conquérir le monde !

31 janvier 2020 0 Par voltoauteur

On vous annonçait le lancement d’Angell Bike en fin d’année dernière. En effet, l’investisseur Marc Simoncini avait présenté son nouveau vélo électrique urbain en dévoilant un modèle très connecté et très design. Depuis cette date, les choses se sont accélérées pour cette nouvelle marque de VAE. La startup tablait sur 1500 vélos vendus la première année mais le démarrage a dépassé les espérance. L‘Angell Bike est disponible en pré-commande et si le rythme est maintenu, Marc Simoncini indique que près de 10 000 vélos pourraient être vendus en année pleine. L’objectif est maintenant de trouver 20 M€ pour développer la marque. Marc Simoncini s’est fixé le but de devenir le leader mondial des “smart bikes”.

Vélo électrique Angell bike

Qui veut être mon associé chez Angell Bike ?

Marc Simoncini participe actuellement à l’émission Qui veut être mon associé ? sur M6. Dans ce show télévisé, il est entouré par d’autres investisseurs : Catherine Barba (experte digitale), Frédéric Mazzella (créateur de Blablacar), Eric Larchevêque (Dirigeant de Ledger), Delphine André (Directrice du transporteur GCA). Des candidats doivent convaincre ces business angels d’investir dans leur société.

20 millions € de levée de fonds pour Angell Bike

A son tour, Marc Simoncini recherche du financement pour Angell Bike et veut lever plus de 20 millions € pour accélérer son développement. L’argent devrait servir pour internationaliser le modèle. Un vélo électrique répondant aux normes américaines pourraient être développés. Un autre modèle de vélo dédié aux femmes pourrait également venir voir le jour. De plus, cette somme peut structurer l’industrialisation. Il est en effet essentiel de produire en plus grande série le vélo pour réduire les coûts fixes. La volonté est de fabriquer en France et un accord avec un industriel pourrait être privilégié.

Marc Simoncini a annoncé qu’il allait vendre ses participations dans Sensee, son entreprise spécialisé dans la vente de lunettes et lentilles sur Internet. L’entrepreneur devrait donc se focaliser sur le développement d’Angell Bike dans les mois à venir.

Points forts et défis à venir pour Angell Bike

L’Angell Bike possède de nombreux points forts avec une technologie de pointe (écran, GPS, système antivol…). Son design est également novateur et se différencie des autres modèles de vélos électriques urbains. Le vélo peut également séduire les entreprise car l’application intégré au vélo permet de “partager” la flotte entre plusieurs utilisateurs.

On peut aussi remarquer que le “time-to market” semble favorable pour l’entreprise. Le marché du vélo électrique est en plein boom. De nombreux français se convertissent à ce mode de transport à cause de nombreux facteurs : grèves, prise de conscience écologiques, développement des pistes cyclables, restriction de circulation des voitures Diesel dans les villes… De plus, la production française est actuellement protégé des importations avec la taxations des vélos électriques en provenance d’Asie.

Du côté des ombres au tableau, les facteurs suivants pourraient venir freiner le développement d’Angell Bike. Au niveau international, le marché n’est pas encore au même niveau de maturité qu’en France. Aux Etats Unis, l’usage du vélo à assistance électrique n’est pas encore démocratisé. Au niveau du mode de vente, Angell fait le pari de vendre principalement sur son site Internet. Pour les usagers qui ne font pas l’entretien de leurs montures, il faudra donc qu’il trouve un vélociste indépendant qui accepte de faire les réparations.

Que pensez-vous d’Angell Bike et du pari de Marc Simoncini? Venez en discuter dans les commentaires ou sur le forum Volto Vélo!

Annonces