Comment passer les vitesses sur un Vélo électrique

Derniere mise a jour 20 Mai 2021 a 09:48

Comme sur un vélo “classique”, un vélo électrique est équipé de vitesses et de dérailleurs. D’une manière générale, le fonctionnement des vitesses est assez similaire entre un vélo “musculaire” et un VAE. Cependant sur le vélo électrique, il est important d’être sur une bonne vitesse car l’énergie du moteur exerce une force importante. Si vous n’adaptez pas les vitesses, vous allez transmettre un effort plus important sur les éléments mécaniques. La transmission et la chaîne vont s’user prématurément.

Conseils pour bien passer les vitesses

  • Anticiper le changement de vitesses. Si on voit une grosse pente, il faut anticiper et changer un maximum de vitesses avant d’arriver dans la côte. Si vous attendez le dernier moment, vous allez faire forcer la transmission.
  • Éviter de croiser la chaîne : Il faut éviter de se mettre à la fois sur le grand plateau / grand pignon ou petit plateau / petit pignon. Ce croisement de chaîne entraîne une usure plus rapide des pignons. Si la chaîne n’est pas droite, les pignons s’usent plus rapidement.
  • Changer les vitesses en mouvement : Pour un bon fonctionnement des dérailleurs, il faut éviter de changer les vitesses à l’arrêt.
  • Garder la même cadence de pédalage : Les écrans de contrôle indiquent généralement la cadence de pédalage. Dan l’idéal, il faut avoir un “pédalage rond”.

Vélo avec vitesses automatiques

Certains fabricants proposent des solutions automatisées pour le changement de vitesses. le système intègre un moyeu à vitesse intégrée. Des capteurs mesurent la cadence de pédalage et le niveau d’effort. En fonction de ces paramètres, le système décide de passer une vitesse si l’effort sur la chaîne est trop important. Cette technique se rapproche de la “boîte de vitesses automatique” d’une voiture. Le changement automatique des vitesses est apprécié pour un usage urbain où les changements de rythme sont nombreux (arrêts fréquents, démarrage au feu…).

Shimano Steps + moyeu intégrée Di2

Shimano propose un système “intelligent” qui décide automatiquement le changement de rapport. Quand vous vous arrêtez, le vélo passe automatiquement une vitesse inférieure. Ce rétrogradage permet alors de faciliter le redémarrage sans forcer sur la chaîne. Découvrez dans la vidéo ci dessous comment paramétrer le changement de vitesses.

Valéo + boîte automatique Effigear

L’équipementier automobile a noué un partenariat avec l’entreprise Effigear. L’objectif est de proposer une nouvelle motorisation adossée avec une boîte à vitesse intégrée. Le système peut passer les vitesses automatiquement ou l’utilisateur peut sélectionner manuellement les rapport grâce à un sélecteur (Plus ou Moins). Voir l’actu sur le nouveau moteur vélo Valéo.

Moteur vélo électrique Valeo

Nombre de plateaux : 1 ou 2 plateaux ?

Plateau vélo électrique
Vélo électrique avec 1 plateau

Pour simplifier le fonctionnement, les vélos électriques ont généralement 1 seul plateau à l’avant.

Certains VTT électriques sont équipés avec un double plateau. Cela permet d’élargir un peu le rayon d’action pour les grosses montées.

8 commentaires

  • Jacqueline dit :

    J’ai un VAE Norco VLT. J’ai lu que l’on pouvait changer les vitesses sans pédaler, même à l’arrêt. Dans votre article, vous dites le contraire……qui croire ?
    Merci

    • GregVolto dit :

      Bonjour. J’ai changé la formulation de l’article. Il est “recommandé” de changer les vitesses en roulant pour éviter de faire forcer la transmission. Si vous changer à l’arrêt, les efforts sur la chaîne seront importants au redémarrage. Le changement de vitesses à l’arrêt peut être effectué sur les systèmes à moyeux. Mais je ne pense pas que ce soit le cas sur un vélo électrique Norco.

  • Nelly dit :

    Bonjour, J’ai besoin d’être conseillée pour le changement de vitesses quand j’aborde une côte….
    dois-je mettre tout de suite la vitesse 2 ou 1 ou passer progressivement ? et quel niveau de puissance ? Car j’ai déjà déraillé en abordant une grosse montée . Merci

    • GregVolto dit :

      Bonjour Nelly,
      En fait, il est préférable de passer les vitesses avant d’aborder la partie la plus raide de la montée. Il faut éviter de changer les vitesses dans la “difficulté” ou d’augmenter en urgence l’assistance. Votre transmission va forcer et vous risquez de dérailler. L’idéal est de procéder par étape : 1) Je vois une grosse montée 2) Je me prépare en passant sur une petite vitesse 3) Dans la montée, j’augmente progressivement mon niveau d’assistance électrique.
      Bonne journée, Grégory

      • Nelly Roman dit :

        Merci, j’ai encore des problèmes de temps en temps même quand je roule sans côte, je ne sais pas ce qui se passe, peut être que je mets trop de puissance (puissance 2) et que je bouge les vitesses, pour ma bicyclette c’est 7 6 pour le terrain plat 5 4 3 quand je prends une montée….en fait quand on passe les vitesses, est-ce qu’il faut les passer d’une manière souple, ou plus sèche ? en tournant la poignée ? aujourd’hui j’ai déraillé et je suis revenue 2 kilomètres à pied en poussant ma bicyclette, mon vendeur a tout vérifier il m’a dit que tout allait bien, pour lui je suis un cas rare !!!! mais je me demande si en empruntant une autre bicyclette électrique je pourrais contrôler si cela marche bien ou non ?

        • GregVolto dit :

          Bonjour Nelly,
          Quelques conseils :
          1) Passer les vitesses “une par une”. Eviter de monter ou descendre 3 vitesses d’un coup.
          2) Si vous êtes en mode “Turbo”, le passage de vitesse sera plus “sec”. En mode Eco ou Tour, les vitesses devraient être plus facile à passer.
          3) Pour éviter de dérailler, il faut bien continuer de pédaler en changeant les vitesses. Sinon vérifier l’état de la chaîne, des pignons et le réglage du dérailleur.
          Bonne soirée, Grégory

  • Nelly Roman dit :

    Merci encore Grégory, j’ai encore quelques petites questions : mode turbo mode eco, je ne sais pas ce que cela veut dire, mon système de vitesse, va du 7 au 1, le vendeur m’ a dit de commencer avec le 7 ou le 6 et de passer au 2 ou 1 quand je dois faire le plus d’effort, certains amis me conseillent de démarrer sur la 5 directement avec une puissance moyenne, moi je démarre avec la 6 et je reste sur la 6 quand le terrain est plat en utilisant la première ou la deuxième puissance…et quand j’ai une côte je vais à la 4et la 3, car lorsque je passe à la 2 je dois pédaler vite et cela m’épuise parce que je mets aussi la puissance maximum…
    Merci pour tous ces bons conseils, le marchand est bien gentil mais il ne me donne guère d’indications, à part me remettre la chaîne quand elle saute, et là maintenant j’ai la trouille, c’est ma première bicyclette électrique, et j’ai vu qu’il existait des bicyclette où on ne déraille pas j’aurais dû prendre celle-là, reste au moment où on passe les vitesse, avec la poignée qui tourne ce n’est pas toujours facile, si on enclenche mal la poignée cela peut peut être faire dérailler, en tout cas, maintenant je suis obligée de prendre un tourne vis pour me dépanner à 72 ans c’est un peu dur !!! bonne journée Grégory et merci pour l’attention que vous portez à mes petits problèmes techniques,

    • GregVolto dit :

      Bonjour Nelly,
      Pour démarrer, il faut en effet éviter d’avoir trop d’assistance. Si vous anticipez bien les montées, vous ne devriez pas dérailler. Si c’est le cas, c’est que votre dérailleur “va trop loin” et qu’il faut le re-régler. Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.