Comment passer les vitesses sur un Vélo électrique

Comme sur un vélo “classique”, un vélo électrique est équipé de vitesses et de dérailleurs. D’une manière générale, le fonctionnement des vitesses est assez similaire entre un vélo “musculaire” et un VAE. Cependant sur le vélo électrique, il est important d’être sur une bonne vitesse car l’énergie du moteur exerce une force importante. Si vous n’adaptez pas les vitesses, vous allez transmettre un effort plus important sur les éléments mécaniques. La transmission et la chaîne vont s’user prématurément.

Conseils pour bien passer les vitesses

  • Anticiper le changement de vitesses. Si on voit une grosse pente, il faut anticiper et changer un maximum de vitesses avant d’arriver dans la côte. Si vous attendez le dernier moment, vous allez faire forcer la transmission.
  • Éviter de croiser la chaîne : Il faut éviter de se mettre à la fois sur le grand plateau / grand pignon ou petit plateau / petit pignon. Ce croisement de chaîne entraîne une usure plus rapide des pignons. Si la chaîne n’est pas droite, les pignons s’usent plus rapidement.
  • Changer les vitesses en mouvement : Pour un bon fonctionnement des dérailleurs, vous ne pouvez pas changer les vitesses à l’arrêt.
  • Garder la même cadence de pédalage : Les écrans de contrôle indiquent généralement la cadence de pédalage. Dan l’idéal, il faut avoir un “pédalage rond”.

1 ou 2 plateaux ?

Vélo électrique avec 1 plateau

Pour simplifier le fonctionnement, les vélos électriques ont généralement 1 seul plateau à l’avant.

Certains VTT électriques sont équipés avec un double plateau. Cela permet d’élargir un peu le rayon d’action pour les grosses montées.

Annonces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.