La FFM se lance dans la bataille et lance son championnat VTTAE

Après le lancement par la FFC (Fédération Française de Cyclisme) qui a lancé sa coupe de France de VTTAE Enduro, la FFM (Fédération Française de Motocyclisme) a également annoncé le 21 Décembre le lancement du Championnat de France de E-VTT Enduro.

2 catégories différentes seront créées en fonction de la puissance du vélo

  •  Catégorie E Pro : VTT AE de 350 Watts maximum et dont l’assistance se coupe à partir de 45 Km/h.
  •  Catégorie Élite & National : VTT AE de 250 Watts maximum et dont l’assistance se coupe à partir de 25 Km/h.

Le communiqué de la FFM annonce  » au programme cinq épreuves réparties d’avril à octobre. Le schéma de course sera fondé sur celui de l’Enduro avec des tests chronométrés et des liaisons permettant d’accueillir des participants aux horizons divers. Les épreuves seront ouvertes aux pilotes titulaires d’une licence annuelle VTT AE FFM, ou d’une licence à la journée LJA1 « 

lancement championnat VTTAE ffm

Calendrier prévisionnel

  • 7/8 avril :  Marcillat-en-Combraille (03)
  • 19/20 mai :  Tence (43)
  • 13/14 juillet : Val d’Isère (73)
  • 8/9 septembre : Le Puy en Velay (43)
  • 20/21 octobre :  Salie de Béarn (64)

L’ensemble des épreuves seront gérées par des clubs de moto locaux.

Polémique autour de cette annonce

Le monde du vélo et du VTTAE a mal accueilli cette annonce car la majorité voit dans cette annonce un technique pour la FFM de récupérer des licenciés et de profiter de l’engouement suscité pour le VTT électrique. Chez Volto Vélo, nous pensons également que le VTTAE doit être géré par la Fédération Française de Cyclisme pour éviter les confusions dans l’esprit du public.

Les dangers d’associer Moto et VTTAE

Associer la moto au VTTAE est dangereux et peut nuire au développement du vélo électrique. Si nous voulons que la pratique du VTTAE reste libre actuellement en France et en Europe, il est nécessaire de garder une séparation avec la moto. L’opinion publique doit garder une image positive de notre discipline. Le VTTAE doit rester silencieux, rouler à vitesse raisonnable sur les chemins et ne pas dégrader les sentiers. Le VTTAE reste un vélo où l’on doit fournir un effort physique. Ce n’est pas une mobylette ou une moto électrique. Si les dérives se multiplient, les pouvoirs publics risquent de légiférer et d’adopter des interdictions englobant le VTT à Assistance Électrique.

Que vous soyez plutôt VTTAE ou Moto, Volto Vélo vous souhaite de Joyeuses Fêtes !

Retrouvez le communiqué de la FFM

N’hésitez pas à réagir sur cette article ou sur le forum VTT électrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *