Comment choisir son casque pour vélo électrique?

Laisseriez-vous votre enfant de 5 ans rouler sans casque à vélo ? Bien-sûr que non. Les dangers sur la route sont bien trop présents. Certes, avec les années, on a gagné en stabilité au point d’avoir le privilège d’enlever nos petites roulettes. Mais les dangers de la circulation eux n’ont pas changé…

A deux-roues, vous êtes toujours autant vulnérable. Vous ne pouvez compter sur aucun carénage ou airbag pour vous protéger. Et le besoin est d’autant plus grand, qu’avec un vélo électrique vous roulez plus vite, à 25 km/h en moyenne.

Alors il est essentiel de prendre votre sécurité en main en portant un casque adapté.

Pourtant choisir le bon casque n’est pas toujours évident. Il existe des centaines de modèles sur le marché, alors comment s’y retrouver ?


Comment choisir le casque qui sera adapté à vos besoins ?

Nous vous expliquons tout ça dès maintenant !

1. Choisir la bonne taille de casque pour vélo électrique

Taille casque vélo électrique

Si ça peut paraître évident, en réalité, l’importance de choisir la bonne taille est souvent sous-estimée.

Il n’est pas seulement question que votre tête rentre dedans, ou que le casque ne tombe pas au moindre mouvement. Il faut vraiment que la taille soit la plus adaptée possible. Sinon, la protection offerte par le casque sera énormément diminuée.

Et pour cause, un casque trop grand pourrait glisser, voire être éjecté lors d’un choc. Au contraire, un casque trop petit pourrait vous gêner au point de vous déconcentrer de la route. 

Alors comment être sûr que la taille est vraiment adaptée ?

Si vous êtes en boutique, la procédure à suivre est très simple. Enfilez le casque, attachez-le, puis tentez de secouer la tête. Le casque doit être capable de suivre votre mouvement sans bouger. Ensuite, tentez de passer votre index entre le casque et votre front. Si vous réussissez, cela signifie que votre casque est trop grand. En revanche, si vous n’y arrivez pas, mais que vous constatez une marque sur votre front en retirant le casque, alors il est trop petit. 

Si vous souhaitez l’acheter en ligne, cela ne sera pas beaucoup plus compliqué.  Il suffit juste de mesurer votre tour de tête. Pour le faire, placez un mètre-ruban sur votre front à 2 cm de vos sourcils, puis mesurez la circonférence de votre tête.

Une fois que c’est fait, notez le chiffre sur un papier. Vous n’aurez plus qu’à regarder à quelle taille (S,M,L,XL) votre mesure correspond. Cette donnée est généralement indiquée sur la fiche produit du casque souhaité.

Pour vous donner une idée, voici un tableau récapitulatif des tailles généralement utilisées selon le tour de tête :

Taille CasqueTour de Tête
XS53 – 54 cm
S55 – 56 cm
M57 – 58 cm
L59 – 60 cm
XL61 – 62 cm

Cependant, chaque marque peut utiliser un tableau un peu différent. Pensez donc toujours à bien vérifier la correspondance des tailles sur la fiche du produit, avant d’acheter.

2. Vérifier que le casque est adaptable à votre morphologie

Un peu dans la même lignée, il faudra penser à vérifier que votre casque s’adapte à votre tête. C’est-à-dire s’assurer qu’il l’englobe parfaitement.

Tout comme une taille bien choisie, cela vous permettra d’obtenir un maximum de protection.

Pour cela, il faudra prêter attention à deux choses. 

D’abord, la sangle qui se boucle au niveau de votre cou doit être ajustable. Vous devez pouvoir jouer avec ses réglages pour trouver le niveau de maintien parfait.

Ensuite, il faut que la molette réglable, située à l’arrière du casque, vous permette de bien ajuster le casque à votre tête.

3. Prêter attention au confort du casque

Le confort est bien-sûr primordial pour votre bien-être, mais également pour votre sécurité. En effet, un casque inconfortable risque à terme de se retrouver au fond du placard. Et de n’être jamais utilisé. L’inverse du bon comportement à adopter.

Assurez-vous donc que vous êtes à l’aise dans votre casque avant de l’acheter.

Il est toutefois possible que vous n’ayez pas l’occasion de l’essayer, lors d’un achat en ligne notamment. Dans ce cas, prêtez attention à la présence de 3 éléments :

  • Assurez-vous de choisir un modèle qui possède une mousse confortable et douce à l’intérieur. Cela vous permettra de ne pas avoir la tête compressée tout au long du trajet. Petit plus : si celle-ci est amovible, vous pourrez même l’enlever pour la nettoyer facilement.
  • Regardez si le revêtement intérieur du casque absorbe la sueur. Rien de pire que de rouler avec un casque humide qui gratte.
  • Choisissez un modèle conçu avec plusieurs ouvertures d’aération. La circulation de l’air vous permettra de bénéficier d’une sensation de fraîcheur continue lors de vos trajets.

4. Choisissez un casque homologué

Il est presque impossible de jauger de la protection d’un casque au premier coup d’œil. Heureusement, vous n’avez pas besoin d’inspecter le casque sous toutes ses coutures. Ou même, de lui faire passer un crash test.

Des normes ont été créées pour faire ce travail à votre place. Vous n’avez alors plus qu’à vérifier que le casque possède la bonne certification. Celle-ci est généralement indiquée sur le casque lui-même ou sur son étiquette. En ligne, vous la trouverez simplement sur la fiche produit.

Pour le vélo électrique, les normes à vérifier sont : la NF EN 1078 et la EN 22-05.

Vous pourrez également trouver d’autres normes supplémentaires. Une bonne nouvelle car cela signifiera que votre casque est également adapté à d’autres activités.

5. Choisir le bon modèle en fonction de vos déplacements

Casque vélo électrique urbain

Un bon casque sera aussi celui qui sera adapté à l’utilisation que vous en faites. Et sur ce point, tout le monde n’a pas les mêmes besoins.

D’abord, il sera essentiel de choisir votre casque d’appareil électrique en fonction de votre vitesse moyenne.

Le modèle adapté ne sera pas le même si vous roulez en ville en vélo urbain à 25km/h ou si vous roulez en speed bike à 45 km/h. Dans le premier cas, un simple casque de vélo traditionnel pourra suffire. Dans le second cas, il faudra vous diriger vers des casques de type jet ou snow qui sont homologué pour les cyclomoteurs.

Ensuite, si vous avez besoin de transporter votre casque avec vous, un modèle pratique sera indispensable. Une attention particulière devra alors être portée à son poids et à ses dimensions. Une bonne astuce serait notamment de vous diriger vers un modèle modulable ou pliable !

Enfin, si vous roulez fréquemment de nuit, il sera judicieux d’investir dans un casque LED. Vous bénéficiez d’une meilleure visibilité sur les routes. Un atout majeur en matière de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.