Nouveau marquage obligatoire des vélos en 2021

Nouveau marquage obligatoire des vélos en 2021

8 janvier 2021 0 Par GregVolto

Depuis le 1er Janvier 2021, le marquage des vélos devient obligatoire pour tous les vélos achetés neufs. Cette obligation concerne aussi le vélo électrique et Volto Vélo fait le point pour tout savoir sur cette nouvelle directive.

Pourquoi marquer les vélos ?

L’objectif du marquage obligatoire est de limiter le vol et le recel des vélos. L’initiative de la mesure vient de la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette). On estime en effet que plus de 300 000 vélos sont volés chaque année. De plus, il est très difficile d’identifier les propriétaires si on retrouve les vélos. De nombreux vélos sont donc vendus ou enchères ou détruits car il est impossible de les rendre à leurs propriétaires.

vol de vélo
Entre 300 000 et 400 000 vélos sont volés chaque année !

Le marquage obligatoire fait partie du “Plan vélo et mobilités actives” lancé par le gouvernement français en Septembre 2018. L’objectif de ce plan est de multiplier par 3 les trajets du quotidien effectués en vélo. Il a été noté que la crainte des vols était un frein majeur à la pratique du vélo. Vous pouvez consulter toutes les infos sur le site du gouvernement.

Les vélos d’occasion doivent-il être marqués?

Pour les vélos d’occasion, le marquage devient obligatoire à partir du 1er Juillet 2021.

Si vous souhaitez acheter un vélo d’occasion à un particulier, il sera possible d’entrer son numéro d’identification dans le FNUCI. Si le vélo est volé, vous serez immédiatement averti. Ce dispositif va permettre de limiter le recel.

Où faire le marquage de votre vélo ?

Le marquage doit être effectué avec un système agréé par l’APIC. Pour le moment, la liste des solutions agrées n’est pas encore connue.

Quelles solutions techniques pour le marquage?

L’Etat ne préconise aucune solution. Par contre, le marquage devra être permanent et inaltérable. Attention si vous avez un vélo en carbone ou en titane, il faudra éviter le gravage pour ne pas endommager le cadre.

Pourquoi n’utilise t’on pas le numéro de série du vélo ?

Il n’existe pas de format standard au niveau international pour les numéros de série des vélos. Chaque fabricant possède son propre système. De plus, les numéros de série sont parfois difficiles à lire sur le cadre du vélo.

Quels types de vélos sont concernés ?

Du vélo urbain au VTT électrique, tous les vélos mis sur le marché sont concernés. Il existe cependant quelques exception comme les draisiennes, les vélos pour enfants (roues de 16 pouces et moins) ou les remorques. Les trottinettes ou gyropodes sont également exclus du dispositif (Pour le moment?). Bien sûr, vous pouvez selon votre initiative faire un marquage sur ces engins si vous le souhaitez.

Qu’est ce que le FNUCI ?

Il s’agit du fichier centralisé qui va répertorier tous les vélos marqués. Le FNUCI est le Fichier National Unique des Cycles Identifiés. Le FNUCI va être gérée par l’association APIC. C’est une association créé par la FUB et l’Union Sport et Cycle (regroupement de fabricants et d’acteurs du cycles)

Le FNUCI va répertorier :

  • Code du vélo. C’est un identifiant unique de 10 caractères. Ce seront des caractères alphanumériques. Pour éviter les confusions, certaines lettres comme le I, le L, le O ou le U ne seront pas utilisées.
  • Informations personnelles sur le propriétaire : Nom et prénom – raison sociale pour une entreprise, téléphone, email. Ces informations serviront aux forces de l’ordre pour vous contacter si le vélo est retrouvé après un vol.
  • Caractéristiques du vélo : marque, modèle, type de vélo, couleur. EN facultatif, il sera aussi possible de noter les numéros de série du cadre, moteur ou batterie.

Qui pourra accéder au FNUCI ?

Le fichier centralisé pourra être consulté par l’ensemble des forces de l’ordre : Gendarmerie, Police Municipale, Douanes, Fourrières… Ceux ci pourront contacter le propriétaire s’il retrouve un vélo volé. Le fichier pourra aussi être accessible par les organismes qui font le marquage.

Quels sont les autres solutions pour protéger son vélo électrique?

Le prix d’un vélo électrique est important et il s’agit d’un objet plutôt facile à voler et à déplacer. Vous devez donc vous protéger contre les risques de vol. Bien entendu, l’achat d’un ou plusieurs antivols sécurisés reste indispensable.
Pour plus d’infos, vous pouvez consulter notre article sur les conseils pour protéger son vélo contre le vol.

Que faire en cas de revente / destruction du vélo ?

Vous devez avertir l’organisme qui a effectué le marquage. Celui-ci devra mettre à jour les informations sur le propriétaire dans le FNUCI.

Pour en savoir plus

Il vous reste des questions sur le marquage obligatoire des vélos, vous pouvez poser votre question en commentaire.